Cérémonie de sortie de la 8ème promotion des élèves gradés et de la 49ème promotion des élèves gendarmes

 

La caserne général Waly FAYE de Fatick a abrité, le jeudi 05 octobre 2017, la traditionnelle cérémonie de fin de formation de la 8ème  promotion des élèves gradés et de la 49ème promotion des élèves gendarmes. Elle a été présidée par  Monsieur Augustin TINE, Ministre des Forces Armées en présence de Monsieur le Général de division Meissa NIANG, Haut commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la justice militaire, de Monsieur le Général de division Cheikh GUEYE, Chef d’Etat-major général des armées et de plusieurs autorités civiles et militaires.

Autorités militaires, administratives, religieuses, coutumières, parents et amis sont venus assister à cette belle fête de la famille militaire. En effet, les deux (02) promotions à l’honneur baptisées, pour la 8ème promotion des élèves gradés « feu maréchal des logis-chef Ngary DIAGNE » et «  feu gendarme Boubacar SEYDI » pour la 49ème promotion des élèves-gendarmes, viennent de boucler, avec succès, une année de formation.

S’agissant de la 8ème promotion des élèves gradés, elle compte un effectif de cent vingt (120) stagiaires dont dix (10) féminins. Ils sont soumis  à une formation  très riche en enseignement militaire et professionnel qui leur permettront de mieux appréhender les fonctions de groupe dans les unités mobiles et d’adjoint dans les brigades territoriales.

Quant à la 49ème promotion, elle est forte de neuf cent quatre-vingt-dix (990) élèves gendarmes dont cinquante-huit (58) filles et soixante-trois (63) issus du concours direct, ils sont recrutés sur la base des profils professionnels suivant : administrateurs de réseau, infirmiers d’Etat, électromécaniciens, électriciens, chimistes, génies civils…etc.

Les élèves gendarmes développent des aptitudes tactiques et techniques nécessaires au commandement d’un groupe de combat. Sur le plan professionnel, ils reçoivent également un enseignement de base qui leur permettra de tenir leur rôle de soldats de la loi et acteurs essentiels de la sécurité publique.

Prenant la parole, le lieutenant-colonel Davi Koguilla MANE, commandant l’Ecole des sous-officiers de la gendarmerie nationale (ESOGN), a rendu un vibrant hommage au Haut commandement et à l’ensemble des personnels qui ont contribué à la réussite de sa mission : « Je témoigne ma profonde gratitude à l’endroit de Monsieur le Général de division, Meissa NIANG, Haut commandant de la Gendarmerie, pour la confiance placée sur ma personne pour prendre le commandement de cette prestigieuse Ecole. Je voudrai également salué l’engagement des officiers, sous-officiers, gendarmes auxiliaires de l’Ecole, ainsi que le soutien des intervenants extérieurs civils et militaires, mais aussi des partenaires qui œuvrent inlassablement pour la  bonne marche de l’instruction et du service ».

Et le ministre des Forces Armées d’ajouter, en mettant l’accent sur le sens de l’honneur qui selon lui doit constamment guider les comportements de ces sous-officiers. Il les a invités à s’approprier d’un certain nombre de valeurs comme le respect des droits humains: « la sortie d’une promotion de gendarmes est toujours attendue avec impatience par toute la Nation car elle renforce notre dispositif sécuritaire dont l’effectif demeure insuffisant face aux nombreux défis qui nous interpellent. Nous comptons sur vous pour être les portes étendards de cette école en contribuant  de manière remarquable chacun là où il sera appelé à servir à l’émergence des Forces de Défense et de sécurité en général et de la Gendarmerie en particulier. La population attend de vous un comportement respectueux et exempt de tout reproche ».

Il est à souligner que cette année, de nombreux modules  ont été au programme d’instruction notamment la cybercriminalité, le terrorisme, la protection des droits de l’Enfant, la radicalisation et les trafics de tous genres.

Par ailleurs, des stages pratiques en intervention professionnelle et en police judiciaire, avec le concours du Centre de perfectionnement de la gendarmerie mobile (CPGM) et le Centre de nationale de Police judiciaire (CNPJ) sont retenus pour la scolarité prochaine.

DIVCOM

Voir aussi...