Adoubement et présentation du drapeau à la 11ème promotion

La cérémonie d’adoubement et de présentation du drapeau à la 11ème promotion du cours de formation des élèves officiers de la gendarmerie nationale, s’est tenue le vendredi 22 décembre 2017 à la caserne général Mame Bounama FALL de Ouakam. Elle a été présidée par le général de Corps d’Armée Meïssa NIANG, Haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire en présence de plusieurs autorités civiles et militaires. 

 

Cette cérémonie marque la fin de la formation initiale de base dont les objectifs escomptés sont l’acquisition des connaissances élémentaires théoriques et pratiques de l’instruction militaire. Mais, elle annonce d’autres sessions plus longues et plus exigeantes qui vont nécessiter la mobilisation de toute une énergie pour leur validation. La promotion compte 33 élèves officiers, dont quatre (04) de la République de Guinée.

Ainsi, le colonel Jean Bertrand BOCANDE, commandant l’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale, a dans son adresse remercié l’encadrement dans son engagement avant de souligner l’importance de cette cérémonie dédiée à la promotion à l’honneur: « je voudrai tout d’abord me faire l’interprète des personnels d’encadrement  et de soutien de l’Egon pour vous remercier tous à vos noms et qualités d’avoir bien voulu rehausser de votre présence cette Cérémonie d’adoubement et présentation du drapeau à la 11ème  promotion des élèves officiers du cours de formation. Cette éloquente marque d’attention et d’estime nous honore et témoigne de votre indéfectible attachement à notre établissement et à ses activités. Le rituel d’adoubement est la reconnaissance des jeunes comme élèves officiers par leurs ainés et parrain qui viennent de leur accorder leur bénédiction. La phase d’initiation aux traditions de l’école est une période d’intégration difficile pour élèves officiers mais dont ils sortent toujours raffermis de leur vocation de gendarme avec un sentiment profond de redécouverte du sens de la vie et des relations humaines ».

 

Sur la même lancée, le général de Corps d’Armée Meïssa NIANG, Haut commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la justice militaire a, dans son allocution, magnifié le sens de cette cérémonie mais également exhorté ces élèves de continuer à s’adapter  physiquement et moralement à la vie de l’Ecole de manière à pouvoir aisément  recevoir l’instruction et l’éducation militaire qui leur seront dispensés pour le reste de leur séjour dans cet Établissement, temple du savoir : « cette cérémonie solennelle et pleine de symboles me donne l’occasion de remercier tous ceux qui de façon permanente  et ponctuelle apportent leur soutien précieux et efficace à cette institution dans sa mission de formation. La formation a un enjeu stratégique puisqu’elle vise à doter ses personnels des compétences nécessaires pour leur permettre de remplir les missions qui leur sont confiées. Elle évolue en fonction du contexte dans lequel le gendarme exerce son métier.  Je vous engage tous à réserver une meilleure formation et une meilleure préparation à nos unités. Il s’agit donc de donner au facteur humain toute sa place en insistant sur le profil du nouveau gendarme par des connaissances, des méthodes et attitudes pour développer ces capacités d’anticipation et aptitude à réagir face à une menace ».

 

En rappel, L’EOGN poursuit son ambition légitime de devenir un pôle d’excellence en matière de formation de personnel cadre de sécurité publique à l’art du commandement et à la rigueur militaire.

 

Voir aussi...