EXERCICE CICO « Fagarou II »

Le mardi 16 octobre 2018, le Cadre Interministériel de Coordination des Opérations de lutte Anti-terroristes (CICO), en partenariat avec la coopération française, a organisé une manœuvre dénommée « FAGAROU II » à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Yoff en présence du Ministre de l’Intérieur, du Chef d’Etat-major Général des Armées, du Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et de plusieurs autorités civiles et militaires.

Cet exercice visait plusieurs objectifs dans un contexte de menaces permanentes.

Il fallait :

➢ d’abord, évaluer les capacités de déploiement et les délais de projection des unités dans la scène de crime après une alerte d’attaque terroriste.

➢ ensuite, obtenir un aperçu sur les délais d’intervention des secouristes et des unités de police judiciaire sur les sites préalablement sécurisés.

➢ et enfin, évaluer la coordination entre les trois unités d’intervention (Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale, Brigade d’Intervention Polyvalante et Forces Spéciales) avec l’appui significatif des unités mobiles et celles spécialisées sous la conduite du Commandant de la Légion de Gendarmerie Ouest.

Il s’agissait pour le Cadre Régional de Coordination des Opérations (CRCO) de Dakar de se familiariser avec les procédures d’engagement des moyens opérationnels et techniques mis à sa disposition pour une bonne coordination entre les unités engagées.

Ce test « grandeur nature », avec un déploiement

d’importants moyens humains et matériels (511 personnes et 84 véhicules) mis à contribution pour faire face à l’attaque simulée, a permis aux Forces de défense et de sécurité ainsi qu’à la Région Médicale de Dakar de mesurer leur capacité opérationnelle avec les moyens organiques en dotation.

 

Voir aussi...