CLOTURE DE L’ATELIER SUR L’INTEGRATION DES FEMMES DANS LA GENDARMERIE

La cérémonie de clôture de l’atelier sous le thème : «évaluation et la formation sur l’intégration des femmes dans la gendarmerie» s’est tenue le vendredi 21 février 2020, au cercle mess de la caserne de Médina.  Au terme des quatre jours d’échange entre le personnel féminin et divers intervenantes extérieures, les participantes ont remis au Général de Brigade Thiaka THIAW des suggestions pour une meilleure prise en charge de leur statut. De nombreux points essentiels ont été abordés devant les autorités en présence de madame Soukeyna NDAO DIALLO, Responsable des femmes Juristes du Sénégal (AJS) et de nombreux invités.

«Vos recommandations seront considérées comme objectives pour le commandement » a déclaré le commandant la Gendarmerie Mobile, le Général de Brigade Thiaka THIAW, venu présider cette cérémonie. Au cours des échanges les thèmes portants sur le leadership, le développement personnel, le maintien de la paix, la prise en charge des victimes en cas de violences basées sur le genre, la santé de la reproduction ont été traités sous la houlette de la directrice genre, le Capitaine Mame Rokhaya LO. A la fin de la rencontre, les doléances sont résumées en cinq (05) points essentiels à savoir :

  • une redéfinition du terme « inaptitude physique » qui prendra en compte la physiologie des femmes ;
  • Une adaptation des textes au concept genre ;
  • Un suivi et une évaluation de l’application de la stratégie sectorielle genre des Forces Armées ;
  • Une mise en place de locaux pour les nouveaux nés des femmes ayant fini leurs congés de maternités ;
  • Une introduction des notions de violences basées sur le genre dans les écoles de formation militaire.

Pour appuyer leur cause, ces femmes comptent faire des tournées au niveau des établissements militaires pour une meilleure sensibilisation du personnel féminin car « la volonté du Général de Division Jean Baptiste TINE, Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la Justice militaire est d’avoir des Forces Armées dans lesquelles les hommes et les femmes œuvreront de manière équitable à l’accomplissement efficace de leurs missions au profit de la Nation ».

Par ailleurs, la responsable de la commission femme de l’Association des Juristes du Sénégal a rappelé le partenariat qui existe entre la Gendarmerie Nationale et cette association qui a été choisie comme marraine de la première promotion des élèves gendarmes féminins et qui,  Selon madame Soukeyna Ndao Diallo, a participé à la formation des 6e et 7e promotions des élèves officiers à travers de nombreuses   activités dans le cadre de l’intégration des femmes.

Les activités de l’atelier ont été clôturées par une grande randonnée pédestre à travers les rues de la Médina Gibraltar en présence du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouye Ndiaye et du Haut Commandant de la Gendarmerie. Ce dernier a félicité les organisatrices de ce programme car selon lui «il était temps, après plus d’une décennie, de s’arrêter et de faire le point».

 

Voir aussi...